Vendredi 5 octobre.

 

Et voilà, c'est la crise.

Depuis mercredi soir notre " zèbre " n'est pas bien : envie de vomir, mal à la tête, fatigué, ..... mais pas pour être sur la console !!!

Je suis faible, je l'admet. Hier j'ai lamentablement cédé à ses caprices. Il n'est donc pas allé au collège. Persuadé que ce matin ça irai mieux. Ben non. Hier soir : j'ai pas très faim. Ce matin : j'ai pas très faim. Sachant qu'il ne mange rien à la cantine, je ui propose gentillement de prendre une barre de céréales. Là,j'ai vu le changement. Comme dans un dessin animé, vous savez quand les yeux d'un personnage changent et deviennent noirs.

Au moment de prendre le bus, c'est l'explosion devant tout le monde. Coup franc très réussi dans son sac à dos, paroles méchantes envers moi, puis il redescend du bus et retourne à la maison à pied, en envoyant voltiger son blouson au passage !!!

Nous sommes en pein dans l'oeil du cyclone, de la tempête, du volcan .... C'EST LA CRISE.

Mais alors que faire ??????

Le laisser encore une journée à la maison, tranquille, à faire ce dont il a envie .

L'emmener de force au collège, pour qu'il refasse une crise ou pas.

 

Nous decidons d'attendre. Il est exactement 9h00. Il est dans sa chambre, à dormir ou pas, à jouer ou pas, à être vivant ou pas ....

 

Comme je suis toujours aussi faible, je vais aller voir discretement, en faisant semblant de déposer un truc.

Oui, je suis faible, mais je suis une maman, la maman d'un petit " zèbre " qui nous en fait voir de toutes les couleurs.

Je n'en peux plus, physiquement et moralement.

 

Voilà, c'est donc comme le titre l'indique, une journée CRISE. En espérant que ça ira mieux dans quelques heures et surtout lundi matin....